S04 – #74

Vous avez fréquenté des bains publics ? Vous connaissez quelqu’un qui ?  Hier ou avant-hier ? Contactez-moi sur l’adresse bainsdouches.hist@gmail.com

À l’écoute de nos histoires d’eau chaude, faisons revivre ce que « se laver » a bien pu vouloir signifier, hier pour aujourd’hui.

S04 – #73

Bains-douches : l’Enquête ! revient dès que possible.

Le temps pour l’historienne de construire son histoire en train de se faire. En attendant, la récolte de témoignages des usagers des bains-douches est lancée.

S04 – #72

Mais pendant le générique de fin, une question revient :

Les femmes préposées au nettoyage des salles de bains des ingénieurs des mines leur lavaient-elles vraiment le dos ?
Ça s’est vraiment passé comme ça ?

Le mystère reste entier…

S04 – #71

Le film de Kita Bauchet m’enveloppe.

Un bel hommage à la piscine de la place du Jeu de Balle dont chaque étage et chaque heure de la journée racontent une autre histoire.

S04 – #70

C’est parti, j’enclenche la procédure kafkaïenne de la publication scientifique d’aujourd’hui. Mais ici, déjà de quoi attiser votre curiosité.

Et pour se changer les idées, direction la place Flagey pour la séance de 17h30.

S04 – #69

En retravaillant l’article, je tombe sur les lithographies de Daumier. Elles sont drôles et en dessinent long sur les pratiques des bains à Paris au milieu du 19e siècle.

Bon, je m’égare encore là… Allé, on la termine cette conclusion.

S04 – #68

Heureusement, je trouve une professeure à la retraite dont les commentaires affutés me permettent d’améliorer la version alpha.

Non mais elle a raison… on comprend rien à ce que je raconte là:

Elle me dit de « retrouver la puissance de la phrase », ça me parle.

S04 – #67

Le titre est provisoire, mais le tout est maintenant de trouver quelqu’un qui veut bien relire. Et ça, ça n’est pas facile…

Parce que le principe à l’université aujourd’hui, c’est que tout le monde est surmené

S04 – #66

En attendant, retour devant mon ordinateur et poursuite de l’écriture.

Après une infinité de relectures, de corrections, de renversements et de copié-collés, j’arrive à une version qui me convainc.
Plutôt, qui tient la route.
Enfin, c’est-à-dire, j’en peux plus là.

S04 – #65

Grâce à ce blog, un grand-oncle m’avait d’ailleurs raconté quelques détails sur ces bains turcs lors de la fermeture pour rénovation.

Il me racontait…

S04 – #64

À l’accueil, je demande et on accepte de me faire visiter ce coin de piscine désaffecté.

Plusieurs baignoires sont transformées en étagère, mais d’autres sont encore là, entre la poussière et les toiles d’araignées.

S04 – #63

Tiens au fait… il y avait des bains-douches dans cette piscine au début du 20e siècle ?

Un service de bains turcs aussi… qu’est-ce qu’il en reste ?

S04 – #62

Quand l’écriture devient trop ardue, direction la piscine de mon quartier.

Comme quoi, cette recherche se mène au propre et au figuré.

S04 – #60

Et dans celui-ci aussi, on en voit à partir d’1 minute et 48 secondes !

Les recherches sur la toile sont foisonnantes. Les charbonnages ont marqué par leur violence les paysages et les hommes. Difficile de définir un chemin dans ces paroles multiples et dispersées, peu d’écrits en fait, sur cette histoire en chantier.