J’ai le plaisir de vous annoncer la publication de mon article
“Ce que ‘se laver’ signifie : histoire de pratiques et d’expériences.
Le cas des bains-douches des charbonnages belges (1911-1950)
dans la revue Le Mouvement Social, Varia, n° 275, 2021/2, disponible par ici

S08 – #48

En ces temps de souhaits et de résolutions, je vous souhaite, cher.es lecteurices, une nouvelle année pleine de bains et d’eau chaude.

« Bains-douches : L’Enquête ! », c’est fini pour cette semaine.

Je m’en vais lire, dans un bain, le cadeau de Noël le plus à propos.

À très vite pour de nouveaux épisodes et une prochaine saison.

S08 – #47

Je crois que je la tiens la trame de ma synthèse en devenir.

Les finalités du projet se font plus concrètes. Une exposition, un article, un documentaire-radio.

Et pourquoi pas rêver à un petit ouvrage reprenant les réflexions de l’histoire en train d’être menée ?

S08 – #46

S’intéresser aux bains publics c’est, grâce à une attention fine portée à la matérialité et aux aspects sensibles du lieu, rendre compte des inégalités sociales et genrées qui traversent l’espace public urbain.

S08 – #45

S’intéresser aux bains publics c’est mettre en lumière la construction de pratiques.

C’est rendre compte à quel point l’histoire de nos pratiques ordinaires de soins du corps, se laver, est récente.

S08 – #44

S’intéresser aux bains publics c’est rendre visible toutes les ramifications et les enchevêtrements complexes qui régissent notre corps, notre manière de le penser et les gestes qui en découlent.

S08 – #43

Mais j’en suis de plus en plus convaincue, s’intéresser aux bains publics, autrement dit à une institution pensée par l’autorité publique à des fins hygiéniques et de santé, rend particulièrement visible une série de choses.

S08 – #42

Parfois, des doutes quant à l’urgence et la nécessité du sujet m’assaillent. Comment faire cette histoire du quotidien qui ne soit pas anecdotique et triviale ?

S08 – #41

Et de fait, prendre son bain ou sa douche n’aura pour ainsi dire jamais été la même expérience en fonction des établissements, de leur disposition spatiale, de la température de l’eau, de la durée accordée, de la saison, des usages et des usagers.

S08 – #40

…Et l’intérieur du chalet des bains-douches de Bruxelles dans un dépliant publicitaire.

Ce qui me frappe c’est l’absence de portes closes et verrouillées de la toile ou des portes grillagées et coupées en triangle.

S08 – #39

De l’IHOES, Gand, Liège et Anvers. Des tableaux qui se remplissent et des chiffres qui s’alignent. Mais pas que…

À Anvers, splendeur.

Deux images à côté desquelles je n’étais pas encore passée. Les rideaux pour « privatiser » les cabines de l’établissement à la Prekerstraat.

S08 – #38

En repartant, ce sont les vestiges du passé industriel qui défilent derrière les vitres du train.

Aucune de mes recherches ne m’avaient encore autant fait voyager.

S08 – #37

Des aubergines grillées au dessert plein de crème à la ricotta,

c’est l’Italie liégeoise en plein comme je ne pensais pas qu’elle existait encore.